Un bon coup de Gueule

Le coup de gueule du mois

Coup de gueule du mois

Mes témoignages de harcèlement sexuel

Il ne faut plus l’expliquer à personne, vu l’actualité récente : le harcèlement sexuel est une pratique courante dans le cinéma. Et dans tous les médias et les théâtres, c’est pareil ! À l’heure où tout le monde dénonce ces agissements de prédateurs immondes, il existe un drame dont personne ne parle : celui des hommes qui, comme moi, n’ont jamais été harcelés et qui se sentent amoindris. Pour eux, j’ai donc lancé une site Internet de témoignages anonymes, balancetasaucisse.be ! Voici quelques témoignages poignants que j’ai pu y recueillir.

Un message de Freddy T. d’abord :

J’ai été contacté récemment sur mon Facebook par une jeune femme qui me disait : « Laisse-moi un message sur mon répondeur 0900 etcaetera et raconte-moi des trucs cochons ! » Il se fait que je suis assez doué pour tout ce qui est cochon et j’ai donc laissé le message suivant sur sa messagerie :  « Grrrrrrrrrwwwww… » (cri du cochon) Je l’ai fait pendant 37 minutes et, depuis lors, pas un coup de fil. Pensez-vous que mon message était trop court ?

Un message de Kody K. :

Personnellement, j’ai été harcelé par plusieurs femmes superbes, mais, au moment de démarrer nos ébats, à chaque fois qu’elles arrivaient au bout de mon sexe, elles n’entendaient plus ce que je leur criais. Pensez-vous que je ne suis dragué que par des sourdes ?

Un message de Jean-Jacques B. :

Moi, je suis animateur radio depuis 67 ans et j’ai encore été personnellement victime de harcèlement sexuel pas plus tard que hier, mais je ne sais plus de qui. Moi, je suis animateur radio depuis 67 ans et j’ai encore été personnellement victime de harcèlement sexuel pas plus tard que hier, mais je ne sais plus de qui. Moi, je suis animateur radio depuis 67 ans…

Enfin, un message de Christophe B. :

J’ai croisé en rue une femme assez court vêtue qui m’a demandé fort élégamment : « Tu veux t’amuser avec moi ? » J’ai accepté, je l’ai accompagnée et, pendant 8 heures, je lui ai raconté des blagues truffées de jeux de mots savoureux dont j’ai le secret. Non seulement, elle ne m’a pas écouté, mais en plus, elle a passé la soirée à nettoyer un poteau en aluminium qui traînait au milieu de son salon, en se frottant dessus nue. Pensez-vous que ce nettoyage vaut vraiment les 2000 euros qu’elle m’a demandés quand je suis parti de chez elle ?

Il fallait que ce soit dit !


Created by pixFACTORY