Un bon coup de Gueule

Le coup de gueule du mois

Coup de gueule du mois

Mes consignes pour le d├ępart en vacances

Même si certains s’offrent des vacances en avion soi-disant parce que, pour traverser des océans, c’est plus facile, la majorité d’entre nous doivent mériter leurs vacances en accomplissant une longue transhumance grégaire en voiture. Pour tous ceux qui ne sont donc pas des planqués, suivez mon regard (dans le rétroviseur), voici quelques consignes indispensables à respecter…

1- Arrêtez-vous toutes les deux heures. Et surtout, si vous prenez l’autoroute, n’attendez pas d’avoir rallié une aire de repos avant de vous arrêter, c’est trop dangereux : deux heures, c’est deux heures ! Stoppez sur la bande d’arrêt d’urgence, sortez de votre voiture et traversez deux ou trois fois l’autoroute pour vous dégourdir les jambes. Si vous êtes déjà trop épuisés, faites-le simplement faire à votre femme et à vos enfants !

2- Si vous savez que l’un de vos passagers a le mal du voyage, distrayez-le ! Faites-le rire ! Avant le départ, faites ingurgiter un cassoulet à tous vos passagers et roulez, durant tout le trajet, les vitres fermées.  Flatulences et fou rire garantis… mais surtout, mal du voyage généralisé qui décomplexera celui qui habituellement vomit seul !

3- Ne vous énervez pas dans les bouchons. Au contraire, organisez vous-même votre propre bouchon, en lançant, par la vitre de votre voiture, le plus indésirable de vos enfants (en général, le cadet qui est celui qui, théoriquement, devrait vous pourrir la vie le plus longtemps) ou, à défaut, votre chien ou votre chat que vous avez, de toute façon, coutume d’abandonner, chaque année, à cette même période, sur l’autoroute. Cela créera inévitablement une pagaille et, en écoutant la radio, vous pourrez jouer à distance avec vos copains à celui qui a provoqué le plus long bouchon !

4- Si vous souffrez du rhume des foins, partez en vacances en moto et non en voiture. Les éternuements à répétition dans un casque fermé, s’ils peuvent être parfois un peu dangereux pour la visibilité, dessinent, à l’intérieur de la visière, des arabesques à l’esthétique inoubliable au moment du coucher de soleil.

Et enfin,

5- Pour le repas, n’oubliez pas d’avoir toujours, avec vous, un pot de miel ou de confiture. Le sucre, c’est important ! Outre le fait qu’en en mangeant, vous aurez un alibi en béton pour avoir bu plein de bière si vous êtes contrôlé par la police, vous pourrez en badigeonner votre table de pique-nique de l’aire d’autoroute. Il n’y a pas de raison qu’il n’y ait que vous qui profitiez, durant tout votre repas, des guêpes attirées par les pique-niqueurs précédents !

Bonne route !


Created by pixFACTORY